Savon à l’ancienne

En créant un monopole pour le savon de Marseille, la Royauté a étouffé l’artisanat et l’art de la savonnerie ancestrale au 17ème siècle

Pourtant le savon à l’ancienne présente de nombreux avantages pour votre peau :

Glycérine

Tout d’abord, c’est un vrai savon et le fabricant n’a pas subtilisé la glycérine, comme dans la plupart des savons du commerce d’aujourd’hui. Cette glycérine se forme naturellement lors de la fabrication artisanale de Codina.

Tous nos savons sont de véritables pains de glycérine naturelle.

Beurre de karité et huile de coco

La base utilisée pour la fabrication Codina n’est pas de l’huile d’olive, c’est une base qui conserve ses actifs.
Nous travaillons un mélange :d’huile de noix de coco pour son pouvoir moussant et de beurre de karité, obtenu par pression mécanique.

Insaponiofiables

Les ingrédients actifs du karité, structurants et hydratants, ont la particularité de ne pas se saponifier pendant la fabrication artisanale. Ils restent intacts et actifs. Ils s’appellent les insaponifiables.

Surgras

Ensuite, nous ajoutons une huile végétale de première pression pour des applications plus spécifiques.

Par exemple de l’huile vierge de Bourrache pour la présence d’acide gamma linolénique.

Le dosage est calculé pour qu’une partie de cette huile ne soit pas saponifiée et reste active dans le savon. Cette huile végétale non saponifiée représente le surgras.

HUILES ESSENTIELLES

Enfin, seules les huiles essentielles pures et naturelles donnent aux savons leurs arômes délicats et particuliers. Par exemple, le Géranium Rosat avec le savon à la Bourrache pour son parfum délicat et ses bienfaits…

 

Michel Pobeda
Maître Savonnier

Avril 2005

Laisser un commentaire