DIETETIQUE

Pour introduire le sujet de la diététique, nous avons repris ci-dessous un texte écrit pour DIETECOM 2004

Lien direct vers le tableau de AJR

Lien direct vers le tableau du métabolisme des oméga3

Lien vers le livre « Les bienfaits des huiles végétales »

Article DIETECOM 2004

Les Journées pratiques de la Nutrition se sont déroulées à l’Ecole de Médecine de Paris le 10 et le 11 Avril 2004. Le thème des oméga 3 et des acides gras essentiels a été abordé dans plusieurs conférences. Codina a développé sa position sur ce sujet contreversé. Vous pouvez en lire le texte complet ci-dessous.

BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN ???

Les modes de cultures ont changé, l’agriculture ne joue plus son rôle. La carte de France Les cultures oléagineuses, qui était suspendue au mur de mon école il y a 50 ans mentionnait la navette, le chennevis, le chanvre, la cameline, le lin, ou l’œillette. Ces noms chantent à mes oreilles…, mais ils sont passés à la trappe du progrès en emportant leurs oméga 3.

La diversité a disparu et le pourpier de nos jardins et sentiers, herbe folle gorgée d’oméga 3, est persécuté par les insecticides. Mon arrière-grand père était cantonnier à Sorgues. Il ignorait que son rôle était aussi important que celui du médecin pour la santé du village. Mais, aujourd’hui, Dame vache n’a plus le temps de faire l’école buissonnière et sa ration est sévèrement contrôlée. Le label de Bruxelles n’a pas inclus le pourpier dans son menu. Circulez…

Les aliments ne contribuent plus à la santé. Les carences se répercutent en cascade.

Je n’ai pas mené d’études épidémiologiques, mais dans mon entourage la moitié des enfants souffrent de dermatites. Heureusement, les labos ont trouvés une parade avec les pommades aux corticoïdes.

Les problèmes de dépression chez l’adolescent sont fréquents, mais Saint Prozac veille sur eux.

La R&D peut se consacrer à Alzheimer. Les labos vont lui porter l’estocade. Personnellement je regrette… Les vieux nous laissaient enfin tranquilles avec leur histoire, leurs souvenirs.

Ma mère veut m’apprendre à faire le savon pour qu’il garde sa glycérine et diminue mes allergies. Elle m’a rappelé que quand j’étais enfant, nous mangions du poisson tous les vendredis (quelle idée!) et qu’il y avait toujours une corbeille de fruits secs sur la table. Que ces vieux sont lassants…

Conclusion :la carence en communication est largement supérieure à la carence en omega3, même s’il est vrai qu’un mélange d’huile prête à consommer serait plus pratique pour la ménagère…

LA FARANDOLE DE L’INUTILE …

En 1991, Jean-Marie Bourre dans son livre de référence « LES BONNES GRAISSES » aux éditions Odile Jacob (1ère édition) p. 322

 » Mais plutôt que n’importe quelle l’huile… un mélange semble plus efficace…Et dire qu’il a fallu attendre 1989 pour qu’un mélange soit commercialisé…c’est probablement ainsi qu’a été créé le dernier né de Lesieur ISIO4…Espérons que d’autres produits du même type seront bientôt mis à la disposition du consommateur. »

En 2003, 12 ans ont passé, des commissions ANC se sont réunies, et dans la 3e édition de son livre « DIETETIQUE DU CERVEAU », aux éditions Odile Jacob, Jean-Marie Bourre écrit

 » … Eventuellement un mélange de votre choix, moitié colza, moitié olive par exemple, en attendant le frère d’ISIO4 (qui devrait contenir beaucoup plus de colza. » p. 16

Les chercheurs prêchent-ils dans le désert ?

Force est de constater que leurs avancées ne se retrouvent pas rapidement sur les rayons des supermarchés.

Pourquoi ? Parce qu’il y a confusion des genres. En effet, on attribue à l’industrie agroalimentaire la charge de la santé des populations. Ce n’est pas son rôle. Le rôle de l’industrie est de vendre au mieux les produits qu’elle fabrique et de satisfaire associés et épargnants. Faire des profits est sa raison d’être. Elle est moteur de notre société. L’industrie pense à elle.

Et si nous pensions à nous ?

La santé publique par une alimentation raisonnée est certes l’affaire des Pouvoirs Publics, mais le rôle principal revient aux intervenants de premier plan que sont les chercheurs, les diététiciens, les nutritionnistes. C’est en raison de leur évolution quotidienne dans le vivier des « carencés « , leurs travaux, leurs observations, leur expérience que les orientations de santé publique doivent être définies mais aussi relayées vers l’industrie agroalimentaire. Pour le public même averti, les études sont souvent contradictoires. Si chacun s’agite dans les limites de son rayon d’action, les résultats concrets sont loin d’être satisfaisants : il aura fallu des années pour faire passer le message qui nous arrive perverti dans son analyse, dévié par un marketing racoleur, saucissonné dans une étiquette illisible et habillé d’une gélule, alchimie moderne venant apaiser le dernier mal très « tendance »… c’est la farandole de l’inutile

Nul n’est prophète en son pays …

La prévalence de la dépression semble augmenter continuellement depuis le début du siècle… il a été suggéré que cela pouvait être lié aux modifications profondes des comportements alimentaires, caractérisé par une diminution des aliments contenant des omega 3…..

Les oméga 3 se trouvent dans l’huile de lin, les graines de soja, le blé et les poissons d’eau froide… (Colin A, Reggers J, Castronovo V, Ansseau M. Assistante Clinique, Universite de Liège, CUP La Clairière, Bertrix. Encéphale 2003 Feb;29(Pt 1):49-58

Sur des dizaines d’études portant sur les omega3, en langue française, le chanvre et la cameline sont cités 0 fois.

En langue anglaise « Hemp » et « Gold of pleasure » apparaissent un peu plus souvent……

Et pourtant elle tourne …

En 1997, nous avons trituré un premier camion de 20 tonnes de graines de chanvre bien français, sans THC. Nous avons obtenu 6 tonnes d’une magnifique huile de chanvre de première pression contenant 21 % d’acide alpha linolénique soit l’équivalent de 1.260 kg d’omega3.

En considérant les ANC 2001 soit 2gr/jour d’acide alpha linolénique, cela représente 630.000 doses journalières

Si on considère estime que rien n’oblige un fabricant à faire mettre les huiles dans des gelules pour les faire avaler aux consommateurs (sauf pour les experts en marketing bien sûr) et qu’une bonne partie des besoins en longues chaînes EPA et DHA est fabriquée par le corps, on a du mal à saisir la problématique actuelle.

Il est vrai que même sans THC, les gens bien intentionnés pourraient penser que le chanvre influe sur l’humeur voir l’émotion, quel scandale!!

J’ajoute que nous commercialisons une belle huile de cameline à l’odeur de chou et d’asperge et qui contient environ 30 % d’oméga 3 et que tout un chacun peut rajouter dans sa salade.

NB :Ces deux huiles sont autorisées en France contrairement à l’huile de lin et à l’huile de périlla.

Laisser un commentaire