Métabolisme des oméga 3

Le métabolisme des oméga 3 est une longue, patiente et complexe construction, commençant dans votre salade et se terminant dans votre cerveau et dans toutes les membranes cellulaires…

La pyramide de la famille des oméga 3 commence par une base.
Le corps a besoin d’un « acide gras essentiel ».
Pourquoi « essentiel » ? parce que le corps ne sait pas le fabriquer.

Pas moins de 4 transformations, permettent au corps, de passer de votre bonne huile de salade, aux combinaisons dont votre cerveau, votre peau, votre résistance contre les inflammations ont besoin.

La balance oméga 3 oméga 6 est importante à vérifier dans les cas de dépression, de rhumatismes, de cholestérols, de problème de peau sèche, d’eczéma, de psoriasis.
Votre médecin, votre pharmacien, votre nutritionniste sauront vous conseiller.
Insister pour prendre des huiles pures, sans gélules.

Pas moins de 4 transformations, permettent au corps de passer de votre bonne huile de salade, aux combinaisons dont votre cerveau, votre peau, votre résistance contre les inflammations ont besoin.

Oui, vos cellules ont besoin des longues chaines d’acides gras, mais prendre ces acides gras en gellules (poisson) c’est zapper la base, avec le risque de créer d’autres carences.

EPA et DHA sont les huiles de poisson que le corps sait fabriquer, sauf si vous êtes malade. Vous les fabriquer à partir de l’huile de cameline, du chanvre, du lin, en oubliant le colza qui est le plus faible (8%)

Les sources de l’acide gras essentiel de la famille des omega3.

L’acide gras essentiel des omega 3 est : L’ Acide Alpha Linolenique C18:3 n-3

Les sources d’oméga 3

Sources pauvres ou faibles en omega 3 : Huile de Colza (8 %)Huile de Noix (12%)

Sources riches ou très riche en omega 3 :
Huile de chanvre (19%) 
Huile de Cameline
(30%) Huile de lin (30%, mais interdite en France)

Autres sources d’omega 3 : Huile de Perilla 60%
Salade Pourpier

1ère transformation : la D-6 D, enzyme désaturase intervient pour obtenir :

Acide Stearidonique C18:4 n-3

2ème tranformation : Une elongase étire la chaine de C18 en C20 pour créer :

Acide Eicosatetraenoique C20:4 n-3

3ème transformation

La D-5 D, enzyme désaturase, permet le passage de de C20:4 à C20:5 pour créer :

Acide Eicosapentaenoique EPA C20:5 n-3

4ème transformation

Une enzyme élongase étire la chaine de C20 à C22 pour donner naissance à :

Acide Docosahexaenoique DHA C22:65 n-3

D’autres interventions interviennent pour la production d’hormones par des lipoxygenase er des cyclooxygénases. pour arriver aux :

LTB5, TXA3, PGI1 et PGE3

 

 

 

Laisser un commentaire